Collection Automne / Hiver 2019-2020 – Il suffit d’un rêve…

Rêver un vêtement et lui donner vie… le rendre prêt-à-porter, lui laisser raconter son histoire…

J’ai rêvé la jupe Victoire, la robe Jasmine, le pantalon Georgia, la robe Twiggy, la veste Lola…

La découverte d’un tissu est une rencontre avec la matière qui me permet de visualiser mes modèles.

Le vêtement prend forme au gré de sa nervosité, de sa souplesse.

La jupe Victoire incarne la féminité décontractée, avec sa taille haute, ses poches et ses plis plats autour de la taille.

A porter avec un pull en laine ou un body, avec des baskets ou des bottines.

En crêpe noir uni ou en viscose imprimé fluide, une silhouette inspirée de la Dolce Vita des années 50.

La robe Twiggy, clin d’oeil à l’icône des sixties.

Avec  sa coupe rétro, référence au Swinging London elle se décline en 3 tissus.

En motif jaune et blanc elle s’inspire du créateur emblématique Emilio Pucci.

Un mélange coton/satin aux couleurs chic et lumineuses.

Une nouvelle version du pantalon Georgia… avec des poches.

En écossais marine, rouge et lurex cuivré, ou en coton stretch noir. C’est le pantalon indispensable de votre dressing !

A porter avec le sweat Andrée en maille beige clair pour une allure Streetwear Chic.

Le top Camille, pièce incontournable des collections hysteriko. La coupe idéale, manches mi longue et col bénitier.

Sa longueur permet de le porter dans une jupe ou sur un jean. En viscose imprimée fluide naturel pour permettre les meilleurs associations.

Une version modernisée du tailleur avec la veste Lola et la jupe Jessie.

Une pointe d’inspiration années 80 pour la veste Lola, en jacquard losanges noir et blanc.

La jupe Jessie est une réinterprétation de la jupe crayon, en maille noir.

Gansée de lurex argent pour allonger la silhouette.

La robe Jasmine et ses carreaux indémodables ! Une coupe « facile à vivre », pour deux styles différents.

Avec ceinture, pour souligner la taille et féminiser l’allure. Sans ceinture, pour une ligne plus minimaliste.

La mode joyeuse selon hysteriko !